Les fabriques de jardin

2 septembre 2010 par Samy

Le parc Monceau, à Paris, n’est pas un parc comme les autres, les promeneurs y sont amené à côtoyer des décombres romains, une pyramide et un obélisque, criant de réalisme.
Il en est de même dans les jardins du Château de Versailles où les visiteurs sont nombreux à s’interroger au sujet du Hameau de la Reine et de la Grotte d’Apollon. Chantilly propose aussi son lot de vestiges avec celui du temple de Venus et du treillage de l’Amour.

D'où viennent ces éléments improbables ?

Il s’agit de fabriques, constructions décoratives des parcs paysagers, témoins d’une époque où l’on construisait … des ruines.

Ces folies de jardin, romantiques, exotiques, philosophiques et audacieuses destinées à l’isolement et au dépaysement, apparurent dans les parcs  et jardins du VIIIe siècle et connurent un immense succès. 
Cette association d’architecture et d’art des jardins se diffusa rapidement dans tous les pays d’Europe pour atteindre son apogée de 1775 à 1790 et finalement sombrer dans un quasi-oubli lors de la tourmente révolutionnaire.


Aujourd’hui, le jardin est revalorisé et tend à devenir une pièce à vivre supplémentaire.
Son rôle de passage transitoire entre publique et privé, rue et bâtiment, évolue pour en faire un espace de vie à part entière. Il n’est plus extraordinaire à présent d’y lire, d’y dîner ou même d’y travailler.

 

Ces usages du jardin ont pour effet de faire réapparaître certains types de constructions de même nature que les fabriques, dont le dépaysement n’est plus forcement assuré par des colonnes en ruines mais par le jardin lui-même et la proximité de sa végétation.

Ainsi différentes formes d’architectures de jardin reviennent au goût du jour : c’est le cas des gloriettes.
Les gloriettes sont des édifices métalliques sans remplissage, le plus souvent destinés à faire évoluer des plantes grimpantes et surmontées d’une coupole plus ou moins décorative.

Nos amis britanniques ont su flairer bien avant nous la piste des fabriques en créant  des sortes de maisonnettes de jardin : les summerhouses.
Ces petites maisons d’été vitrées, trouvent leur place au fond des jardins, permettant ainsi de contempler ces derniers, quel que soit le temps.
Ces summerhouses connaissent aujourd’hui un succès montant et s’invitent à présent dans nos jardins français grâce à des collections diverses et variées (nous consulter).

A mi-chemin entre intérieur et extérieur, assurant une certaine intimité et un dépaysement total, les summerhouses sont, pour les amateurs de raffinement, le moyen idéal d’ajouter à leur jardin un charme so british...

 

 

Dans: Histoire 

ESPACE PRO

Professionnels de l'aménagement (architectes, architectes d’intérieur, décorateurs, paysagistes ... ), Collection privée vous accompagne dans vos projets, vous pouvez bénéficier de tarifs préférentiels. Enregistrez-vous !

PAIEMENT SÉCURISÉ par carte bancaire et Paypal,
mais aussi par chèque et virement.

LIVRAISON par transporteur spécialisé, frais calculés de
manière forfaitaire en fonction du montant de la commande.