L'histoire du banc

2 juin 2016 par Samy

Durant des millénaires, dans la majorité des cultures monothéistes, le paradis était associé à la notion de jardin.
Il n’était pas rare d’y représenter Adam et Eve en pleine réflexion au pied de l’arbre de la connaissance, mais il était beaucoup moins courant de les voir assis. Seule une gravure, d’Andreni, les représente assis sur un volume allongé, assez comparable à une souche : c’est l’apparition d’un des premiers bancs.

Le banc serait alors une amélioration apportée aux jardins par l’homme pour tendre à se rapprocher du paradis, du jardin originel.
Le banc apparaît également dans un bas-relief égyptien daté du XVIIIe siècle av.J.-C.,  où figurent six femmes assises sur un même et long siège soutenu par deux pieds à ses deux extrémités.

Les conventions de représentation de l’époque renvoient à la représentation d’une série de chaises dont on aurait fait l’économie des pieds intermédiaires, cependant dans le cas de sculptures de la même époque représentant des couples ou des familles, la question ne se pose pas : il s’agit bien de sorte de banquettes.
Il n’est pas rare ensuite de remarquer la présence de bancs dans de nombreuses autres cultures (Antiquité gréco-romaine, France du XVéme siècle, Chine et Angleterre du XVIIIéme siècle…).

Dans un premier temps les bancs n’étaient pas seulement destinés à contempler des jardins, ils étaient surtout réservés aux couples et étaient perçus comme des lieux de séduction et d’intimité à cause de la proximité physique qu’ils imposaient entre deux individus.
A une époque, il était même assez fréquent de voir des hommes courtiser leur bien aimée assise sur des bancs de jardins publiques.
Mais placé dans une arène romaine, un théâtre, une église, ou une assemblée, le banc était alors un symbole d’échange (culturel ou politique) et de lien social.

Quel que soit l’usage que l’on en fait, le banc reste aujourd’hui un élément indispensable du jardin, qu’il soit public ou privé.

Cet élément de mobilier, bien situé, est idéal pour faire une pause, s’évader et perdre ses pensées au milieu de la végétation.
Monet à Giverny ...
D’abord improvisé dans des souches, puis réalisé en pierre de l’Antiquité au Moyen-âge, pour passer à des réalisations en fer forgé et en bois, tous les matériaux semblent s’adapter aux bancs et ce n’est pas prêt de s’arrêter là.

En effet, toutes les folies sont permises en matières d’assises collectives : mosaïques, béton aggloméré, ferraille, résine, il existe même des bancs … en pelouse.

Le banc n’est plus seulement un produit industriel, artistes et designers ont rejoint la cause et ne manquent pas d’imagination pour innover et réinventer la conception de la souche originelle, des formes les plus épurées aux plus kitch.
(voir notre offre de bancs résine)

Banc Doux

Le banc est donc un accessoire vieux comme le monde, qui a su traverser les époques, les cultures, les civilisations et qui continue de traverser les différentes modes aujourd’hui encore.

 

 

Dans: Histoire 

Commentaire de Baelish

30 mai 2013 à 11:24 AM

Merci !

Commentaire de juju

22 novembre 2016 à 03:00 PM

Merci !

Commentaire de marianne

25 mai 2017 à 11:15 AM

Bonjours, quel est donc la date de l'apparition du premier banc ?

ESPACE PRO

Professionnels de l'aménagement (architectes, architectes d’intérieur, décorateurs, paysagistes ... ), Collection privée vous accompagne dans vos projets, vous pouvez bénéficier de tarifs préférentiels. Enregistrez-vous !

PAIEMENT SÉCURISÉ par carte bancaire et Paypal,
mais aussi par chèque et virement.

LIVRAISON par transporteur spécialisé, frais calculés de
manière forfaitaire en fonction du montant de la commande.